Aller au contenu principal

climat

Les événements météorologiques extrêmes en 2023 ont causé plus de 3,1 milliards $ en dommages assurés

Plus de 1,5 million de ménages à haut risque ne peuvent pas obtenir d’assurance contre les inondations à coût abordable

Le 8 janvier 2024 | NATIONAL
Plus de 1,5 million de ménages à haut risque ne peuvent pas obtenir d’assurance contre les inondations à coût abordable

Pour la deuxième année consécutive, les dommages assurés causés par des catastrophes naturelles et des événements météorologiques extrêmes se sont chiffrés à plus de 3 milliards $. À l’échelle nationale, les dommages assurés attribuables à des événements météorologiques extrêmes ont atteint plus de 3,1 milliards $ en 2023, selon la firme Catastrophe Indices and Quantification Inc. (CatIQ).

En fait, l’année 2023 s’inscrit maintenant au quatrième rang des pires années en termes de sinistres assurés. Cette sombre statistique met en évidence les coûts financiers des changements climatiques pour les assureurs, les gouvernements et les contribuables. S’il est vrai que 2023 a été une année record pour les feux de forêt, il faut souligner que les inondations ont également été dévastatrices dans presque toutes les régions du Canada.

S’appuyant sur son sondage auprès des assureurs, le BAC ne voit aucun changement en matière de disponibilité ou d’abordabilité pour l’assurance contre les feux de forêt dans l’ensemble du pays. Toutefois, en raison de l’escalade du nombre de sinistres et d’une révision de la modélisation des risques, le Canada est maintenant considéré comme une région plus risquée à assurer. Par conséquent, bon nombre de Canadiens n’ont pas accès à l’assurance contre les inondations. Il devient également de plus en plus difficile pour certains ménages d’obtenir une assurance contre les tremblements de terre et les risques connexes.

"Le gouvernement fédéral engagé dans un programme national d’assurance contre les inondations dans le budget fédéral de l’année dernière. Cependant, les progrès sont au point mort. Conséquemment, trop de Canadiens sont vulnérables aux effets des changements climatiques » a déclaré Craig Stewart, vice-président, Changements climatiques et enjeux fédéraux, Bureau d'assurance du Canada (BAC). « Une fois lancé, ce programme va offrir à la population vivant dans des régions à risque élevé une protection financière abordable et la tranquillité d’esprit en cas d’inondation. Tous les détails doivent être communiqués à notre industrie et aux provinces cet hiver si l’on veut qu’il soit opérationnel avant les prochaines élections fédérales.

« L’industrie canadienne de l’assurance de dommages a offert son soutien à un programme d’assurance contre les inondations, à condition qu’il soit de portée générale et sans incidence sur les coûts Celui-ci devra remplacer le programme coûteux d’aide financière en cas de catastrophe et permettre aux gouvernements et aux contribuables d’économiser de l’argent. Après sept années d’études, les fonctionnaires et les professionnels de l’assurance habitation s’entendent sur cette solution. Il faut maintenant que le gouvernement fédéral aille de l’avant et en annonce les détails dans le budget fédéral de 2024. Les foyers et la santé financière de plus de 1,5 million de Canadiens sont exposés à des risques élevés qui ne cessent de s’aggraver. ».

Divers événements météorologiques extrêmes, qui se sont produits l’an dernier, sont dignes de mention : la vague de froid au Canada atlantique; tempête de verglas printanière en Ontario et au Québec ; l'incendie de forêt de Tantallon, en Nouvelle-Écosse; Inondations en Nouvelle-Écosse ; Tempêtes estivales dans les Prairies ; la tempête de grêle à Winnipeg; De violentes tempêtes estivales en Ontario ; les incendies de forêt dans la région d'Okanagan et de Shuswap, en Colombie-Britannique ; et les incendies de forêt de Behchokǫ̀-Yellowknife et de Hay River, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Dommages assurés attribuables à des phénomènes météorologiques extrêmes en 2023

Canada : sinistres catastrophiques assurés en 2023

Les 10 années les plus importantes au Canada en termes de sinistres causés par des événements météorologiques extrêmes (pertes et charges rajustées en dollars de 2022)

« La fréquence des catastrophes liées au climat, qui ne cessent de s’aggraver, devrait préoccuper tous les Canadiens, même s’ils n’ont pas encore été directement touchés », a ajouté Stewart.

Avec les événements météorologiques extrêmes d’aujourd’hui, les sinistres catastrophiques assurés au Canada dépassent désormais régulièrement les 2 milliards de dollars par an, La majeure partie d’entre eux sont attribuables à des dommages liés à l’eau. Au cours de la dernière décennie, il y a eu plus de 35 inondations catastrophiques au Canada et, en moyenne, pour chacune d’elles les sinistres assurés ont dépassé 30 millions $. Au total, les sinistres assurés découlant de ces événements ont atteint près de 800 millions $ par année au cours de la dernière décennie.

Conférence CatIQ Connect

Les tendances en matière de dommages assurés, notamment le total impressionnant de 2023, occuperont une place importante à la première conférence sur les catastrophes au Canada, CatIQ Connect. Cette dernière mène des discussions axées sur le contenu qui vont favoriser la collaboration avant, pendant et après les événements catastrophiques. Des intervenants de l’industrie, du gouvernement et du milieu universitaire se penchent sur des aperçus détaillés des catastrophes, discutent des stratégies de gestion des catastrophes et explorent les perspectives sectorielles. Les thèmes généraux sont la préparation, la résilience, les outils disponibles et la collaboration intersectorielle pour le plus grand bien de tous les Canadiens.

À propos de Catastrophe Indices and Quantification Inc.

La firme CatIQ, dont le bureau principal est situé à Toronto, est une filiale de PERILS AG, dont le siège social est à Zurich. La firme fournit des renseignements analytiques et météorologiques détaillées sur les catastrophes naturelles et d'origine humaine au Canada.

Grâce à sa plateforme en ligne basée sur l’abonnement, CatIQ combine des indices complets de sinistres assurées et d’exposition au risque et d’autres informations connexes pour mieux répondre aux besoins des industries de l’assurance, de la réassurance et des ILS, du secteur public et d’autres intervenants.

CatIQ a été créé en 2014 avec le soutien de la grande majorité de l'industrie canadienne de l'assurance et de la réassurance et est largement reconnu comme la source la plus fiable d'information sur les sinistres catastrophiques au Canada. Pour un complément d’information, consultez leur site https://public.catiq.com/.

À propos du Bureau d'assurance du Canada

Le Bureau d'assurance du Canada est l'association industrielle nationale qui représente les assureurs privés habitation, automobile et entreprise du Canada. Ses sociétés membres représentent la grande majorité du marché de l'assurance IARD au Canada. Depuis plus de 50 ans, le BAC travaille avec les gouvernements de tout le pays pour rendre l'assurance habitation, automobile et entreprise abordable accessible à tous les Canadiens. Le BAC soutient la vision des consommateurs et des gouvernements qui font confiance, valorisent et soutiennent l'industrie privée de l'assurance IARD. Il défend les questions clés et aide à éduquer les consommateurs sur la meilleure façon de protéger leurs maisons, voitures, entreprises et propriétés.

Pour les communiqués de presse et plus d'informations, visitez le Centre des médias du BAC à www.ibc.ca. Suivez-nous sur Twitter @BureaudesAssurances et comme nous sur Facebook. Si vous avez une question sur l'assurance habitation, automobile ou entreprise, communiquez avec le Centre d'information aux consommateurs du BAC au 1-844-2ask-IBC.