Aller au contenu principal

Intempéries

**Les tempêtes estivales dans l'Ouest canadien entraînent plus de 300 millions de dollars en

dommages assurés**

Des mesures immédiates sont nécessaires pour protéger les Canadiens des effets des changements climatiques

Le 20 septembre 2022 | UN B
Les tempêtes estivales dans l'Ouest canadien entraînent plus de 300 millions de dollars en dommages assurés News Article Placeholder Image

Les tempêtes qui ont frappé l'Ouest canadien cet été devraient entraîner plus de 300 millions de dollars en dommages assurés, selon les premières estimations de Catastrophe Indices and Quantification Inc. (CatIQ). De plus, de nouvelles estimations de CatIQ indiquent que la tempête de grêle et les inondations du 2 juillet 2021 à Calgary ont entraîné plus de 600 millions de dollars de dommages assurés, soit plus du double de l'estimation initiale. Cela en fait l'un des 10 événements météorologiques les plus coûteux de l'histoire du Canada.

Les tempêtes suivantes ont été désignées comme catastrophes (événements où les estimations des dommages assurés totalisent plus de 30 millions de dollars) par CatIQ.

[7 au 8 juillet 2022 -- Plus de 30 millions de dollars en dommages assurés :]

De forts orages se sont développés au-dessus de l'Alberta et de la Saskatchewan, avec des conditions chaudes et humides facilitant la création de grandes cellules orageuses de type supercellule. Au moins une tornade destructrice a été confirmée près de Bergen, en Alberta, et une grosse grêle a endommagé des véhicules et des maisons à Ponoka et Oyen. D'autres tornades se sont produites en Saskatchewan, ainsi que des crues éclair locales.

[15 au 17 juillet 2022 -- Plus de 70 millions de dollars en dommages assurés :]

Une série d'orages violents s'est propagée dans les Prairies, apportant de fortes pluies, de la très grosse grêle et des vents destructeurs. Au moins une tornade a été confirmée, ainsi qu'une rafale dévastatrice en Alberta. Une grosse grêle a endommagé des maisons et brisé des fenêtres à Ponoka, en Alberta, tandis que plusieurs tornades ont été confirmées en Saskatchewan.

[18 au 21 juillet 2022 -- Plus de 100 millions de dollars en dommages assurés :]

Un système de suivi dans une grande partie de l'ouest et du centre du Canada a laissé une traînée de temps violent dommageable dans son sillage. Des tornades ont été confirmées en Alberta, en Ontario et au Québec, et de la grosse grêle, de fortes pluies et des inondations se sont produites à des points intermédiaires. Des rapports de dommages aux maisons, à d'autres structures, aux arbres et aux lignes électriques s'étendaient du sud de l'Alberta à la péninsule gaspésienne au Québec. 

[29 au 31 juillet 2022 -- Plus de 40 millions de dollars en dommages assurés :]

Un suivi de perturbation des Rocheuses canadiennes à travers le centre des Prairies a déclenché un groupe d'orages violents au cours de plusieurs jours. Au moins deux tornades ont été signalées, ainsi que de la grosse grêle et des inondations.

[1er au 2 août 2022 -- Plus de 55 millions de dollars en dommages assurés :]

De violents orages dans le centre de l'Alberta ont endommagé des fenêtres avec de très gros grêlons. Plusieurs cellules orageuses ont également produit des rafales de vent à des vitesses supérieures à 100 km/h, ainsi que de fortes pluies et des inondations. La tempête a dérivé vers l'est jusqu'à Saskatoon, en Saskatchewan, en deux jours. Des dizaines d’automobiles ont été gravement endommagées le long de la route 2 en Alberta, ainsi que des propriétés du centre de l'Alberta au centre de la Saskatchewan.

Le BAC rappelle aux consommateurs que les dommages causés par le vent et la pluie sont généralement couverts par des polices d'assurance habitation, biens commerciaux et automobile tous risques. Les assureurs continuent de travailler avec diligence tout au long du processus de réclamation pour aider les clients touchés par ces tempêtes.

Les réclamations d'assurance pour intempéries ont plus que quadruplé au Canada depuis 2008. La nouvelle norme pour les pertes catastrophiques assurées au Canada a atteint 2 milliards de dollars par année. Au cours des 10 dernières années, cinq des phénomènes météorologiques violents les plus coûteux se sont produits dans l'Ouest canadien, totalisant plus de 8 milliards de dollars en dommages assurés. L'Alberta, en particulier, a connu plus d'événements météorologiques violents au cours de cette décennie que toute autre région du Canada. Le BAC continue de plaider auprès des gouvernements à tous les niveaux sur le besoin urgent d'en faire plus pour prioriser les investissements qui renforcent la résilience et protègent mieux les familles et les communautés du changement climatique.

Le montant des dommages assurés est une estimation fournie par CatIQ (www.catiq.com) sous licence d'IBC.

Devis

« Nos pensées vont à ceux dont la vie a été perturbée et dont les maisons ont été endommagées. Les assureurs du Canada sont toujours là pour aider les résidents à se remettre de ces tempêtes. IBC est là depuis le premier jour et fournira un soutien continu pendant cette période difficile. par ces tempêtes qui a des questions sur son assurance habitation, automobile ou commerciale, doit appeler son représentant en assurance ou appeler le Centre d'information aux consommateurs du BAC au 1-844-2ask-IBC. Nous sommes là pour vous aider. -- Aaron Sutherland, vice-président, Pacifique et Ouest, Bureau d'assurance du Canada (BAC)

« Les tempêtes de juillet et d'août nous rappellent les risques croissants auxquels sont confrontées les collectivités partout au Canada. Bien qu'il faille s'attaquer aux répercussions à plus long terme de la crise climatique, compte tenu du nombre croissant d'événements météorologiques extrêmes quasi quotidiens qui se produisent déjà partout au Canada, nous ne peut pas attendre pour limiter les impacts du changement climatique." -- Craig Stewart, vice-président, Changement climatique et questions fédérales, Bureau d'assurance du Canada (BAC)

À propos du Bureau d'assurance du Canada

Le Bureau d'assurance du Canada (BAC) est l'association industrielle nationale qui représente les assureurs privés habitation, automobile et entreprise du Canada. Ses sociétés membres représentent la grande majorité du marché de l'assurance IARD au Canada. Depuis plus de 50 ans, le BAC travaille avec les gouvernements à travers le pays pour aider à rendre l'assurance habitation, automobile et entreprise abordable accessible à tous les Canadiens. Le BAC soutient la vision des consommateurs et des gouvernements qui font confiance, valorisent et soutiennent l'industrie privée de l'assurance IARD. Il défend les questions clés et aide à éduquer les consommateurs sur la meilleure façon de protéger leurs maisons, voitures, entreprises et propriétés.

Pour les communiqués de presse et plus d'informations, visitez le Centre des médias du BAC à www.ibc.ca. Suivez-nous sur Twitter @BureaudesAssurances ou comme nous sur Facebook. Si vous avez une question sur l'assurance habitation, automobile ou entreprise, communiquez avec le Centre d'information aux consommateurs du BAC au 1-844-2ask-IBC.