Aller au contenu principal

auto

La campagne de sensibilisation publique « Réduire les frais juridiques » souligne l'énorme impact des frais juridiques sur les primes d'assurance automobile

15 mai 2024 | UN B
La campagne de sensibilisation publique « Réduire les frais juridiques » souligne l'énorme impact des frais juridiques sur les primes d'assurance automobile

Aujourd'hui, le Bureau d'assurance du Canada (BAC) a lancé une campagne visant à informer le public de l'impact que les frais juridiques et les frais de litige incontrôlables ont sur les primes d'assurance automobile payées par les conducteurs de l'Alberta.

Partout dans la province, le Frais juridiques inférieurs La campagne rejoindra les Albertains au moyen de publicités sur des panneaux d'affichage, dans les journaux, à la radio, sur le Web et dans les médias sociaux. UN site web dédié fournira également des faits supplémentaires sur la façon dont les frais juridiques font augmenter leurs primes.

« Les conducteurs de l'Alberta méritent un système d'assurance automobile abordable, durable et qui garantit qu'ils reçoivent les soins dont ils ont besoin après un accident », a déclaré Aaron Sutherland, vice-président, Pacifique et Ouest, BAC. « C'est pourquoi nous devons avoir une conversation honnête sur ce qui détermine le coût des primes dans cette province. La majorité des Albertains blessés dans une collision présentent une réclamation et reçoivent les prestations dont ils ont besoin pour se rétablir. Cependant, certains avocats spécialisés dans les dommages corporels ont recours à un marketing et à une publicité agressifs pour encourager les réclamations frivoles, ce qui fait augmenter les coûts pour tout le monde. En conséquence, les frais juridiques impliqués dans le règlement des réclamations représentent désormais plus du double du paiement en espèces prévu pour la douleur et la souffrance des personnes blessées dans les collisions. Un changement est nécessaire, maintenant.

A rapport récent par le cabinet de conseil MNP LLP a constaté :

  • Les poursuites et les frais juridiques associés aux réclamations d'assurance ont grimpé de 31 % en Alberta depuis 2018 et représentent désormais environ 20 % des primes d'un conducteur pour une couverture obligatoire.

  • Entre 2018 et 2022, plus de 1.2 milliard de dollars des primes payées par les conducteurs ont été consacrés aux frais juridiques associés aux réclamations.

  • Les règlements juridiques à la suite d'une collision sont maintenant trois fois plus élevés en Alberta que partout ailleurs au Canada.

  • Environ 38 % des indemnités versées aux personnes blessées dans une collision servent à couvrir les frais juridiques résultant d'un litige. Cela représente plus du double de la part qui revient au demandeur pour tenir compte de la douleur et de la souffrance.

« Le 26 avril, le gouvernement de l'Alberta a lancé une consultation publique visant à éclairer les mesures visant à rendre l'assurance automobile plus abordable. Ce faisant, la province a publié deux rapports qui fournissent une preuve supplémentaire de l'énorme impact financier que les frais de litige et les abus du système judiciaire ont sur les primes d'assurance automobile », a déclaré Sutherland. « Cette nouvelle analyse révèle que les conducteurs peuvent économiser des centaines de dollars par an si les frais juridiques sont maîtrisés. Il n’y a plus de débat : pour permettre aux conducteurs de réaliser des économies, l’Alberta doit agir de toute urgence pour s’attaquer aux frais juridiques liés aux primes.

Les assureurs automobiles de l'Alberta ont présenté une proposition cela améliorerait le système actuel en permettant aux conducteurs de choisir de nouvelles options de couverture, leur donnant ainsi plus de contrôle sur leur couverture et les aidant à économiser de l'argent, tout en doublant les prestations pour les personnes blessées dans une collision. Combinée à des améliorations réglementaires et fiscales, cette proposition pourrait permettre aux conducteurs d'économiser en moyenne 325 $ par an sur leur assurance automobile.

À propos du Bureau d'assurance du Canada

Créé en 1964, le Bureau d'assurance du Canada (BAC) est l'association industrielle nationale qui représente les assureurs privés d'habitation, d'automobile et d'entreprise du Canada. Ses sociétés membres constituent la grande majorité du marché hautement concurrentiel de l'assurance de dommages au Canada.

En tant que principal défenseur des assureurs IARD privés du Canada, le BAC collabore avec les gouvernements, les organismes de réglementation et les parties prenantes pour soutenir un environnement concurrentiel permettant au secteur de l'assurance IARD de continuer à protéger les Canadiens contre les risques d'aujourd'hui et de demain.

Le BAC croit que les Canadiens apprécient et méritent un secteur privé de l’assurance IARD réactif et résilient qui offre des solutions d’assurance aux particuliers et aux entreprises.

Pour les communiqués de presse, les articles IN Focus ou pour réserver une entrevue avec un représentant du BAC, visitez ibc.ca. Suivez-nous sur LinkedIn, X et les Instagram, et aimez-nous sur Facebook. Si vous avez des questions sur l'assurance habitation, automobile ou entreprise, contactez le Centre d'information aux consommateurs du BAC au 1-844-2ask-IBC. Nous sommes là pour vous aider.

Articles connexes