Aller au contenu principal

Intempéries

L'ouragan Fiona cause 660 millions de dollars de dommages assurés

La tempête est l'événement météorologique extrême le plus coûteux jamais enregistré au Canada atlantique

Le 19 octobre 2022 | NL | N.-É. | PE | CQ
L'ouragan Fiona cause 660 millions de dollars de dommages assurés News Article Placeholder Image

On estime que l'ouragan Fiona a causé 660 millions de dollars de dommages assurés, selon les premières estimations de Catastrophe Indices and Quantification Inc. (CatIQ).

L'ouragan Fiona est l'événement météorologique extrême le plus coûteux jamais enregistré au Canada atlantique et le dixième en importance au Canada en termes de dommages assurés, dépassant le feu de forêt de 2011 à Slave Lake. Cette tempête longue et puissante a touché terre pour la première fois au Canada atlantique le samedi 24 septembre 2022. Avec des rafales de vent maximales dépassant 100 km/h au Canada atlantique et dans l'est du Québec, l'ouragan Fiona a entraîné des pertes humaines tragiques ainsi que des vents violents, pluies torrentielles, grosses vagues, ondes de tempête, arbres abattus et pannes de courant généralisées.

Bien que les dommages assurés estimés à 660 millions de dollars soient un chiffre record, de nombreux résidents touchés se trouvaient dans des zones inondables à haut risque et des plaines inondables où la couverture d'assurance résidentielle contre les inondations n'est pas disponible. Par conséquent, l'écrasante majorité des coûts de cette catastrophe seront assumés par le gouvernement.

"Alors que nous commençons à mesurer l'ampleur des dégâts causés par l'ouragan Fiona, il est clair qu'il reste encore beaucoup à faire pour renforcer notre résilience aux événements météorologiques extrêmes et construire une culture de préparation à l'avenir", a déclaré Amanda Dean, vice-président, Atlantique, Bureau d'assurance du Canada (BAC). « Les changements climatiques sont réels, et les décès, les bouleversements émotionnels et les conséquences financières dont nous avons été témoins doivent être un appel à l'action : nous devons donner la priorité à la protection de tous les Canadiens contre les impacts des changements climatiques.

Les réclamations d'assurance pour intempéries ont plus que quadruplé au Canada depuis 2008. La nouvelle norme pour les dommages catastrophiques assurés au Canada a atteint 2 milliards de dollars par année. Le BAC continue de plaider auprès des gouvernements pour qu'ils agissent sur le besoin urgent d'en faire plus pour donner la priorité aux investissements qui renforcent la résilience et protègent mieux les familles et les communautés du changement climatique.

Le BAC a mené des conversations avec les gouvernements fédéral et provinciaux sur les moyens de mieux protéger les collectivités à l'avenir et de mieux gérer les coûts des inondations pour les propriétés résidentielles à haut risque au Canada. En tant que membre du groupe de travail fédéral, provincial et territorial sur l'assurance contre les inondations et la réinstallation, le BAC a proposé des options pour créer un programme d'assurance contre les inondations résidentielles -- y compris un modèle de partenariat public-privé -- qui mettrait une assurance abordable à la disposition des résidents de zones à haut risque. Ces récentes inondations nous rappellent l'urgence avec laquelle nous devons avancer dans ces discussions.

Le Canada doit donner la priorité à ses travaux sur une stratégie nationale d'adaptation, y compris un pool d'assurance contre les inondations à haut risque, pour faire face aux catastrophes liées au climat telles que la chaleur accablante, les feux de forêt, les inondations, les tempêtes de vent et la grêle. Une collaboration accrue entre les secteurs public et privé est essentielle pour protéger les Canadiens contre ces événements.

Voici une ventilation provinciale des estimations des dommages assurés causés par l'ouragan Fiona :

[Nouvelle-Écosse -- Plus de 385 millions de dollars en dommages assurés :]

En Nouvelle-Écosse, les dommages aux arbres étaient généralisés, de nombreux gros arbres étant tombés sur des voitures et des bâtiments à Halifax. L'île du Cap-Breton et le comté de Pictou ont subi d'importants dommages, notamment d'importantes inondations, des toits de bâtiments arrachés, des routes emportées et des ondes de tempête. Les pannes de courant ont dépassé 415,000 24 clients en Nouvelle-Écosse le samedi 80 septembre, laissant environ XNUMX % de la province sans électricité.

[Île-du-Prince-Édouard -- Plus de 220 millions de dollars en dommages assurés :]

L'ouragan Fiona a eu un impact considérable sur l'Île-du-Prince-Édouard, avec des dégâts signalés sur l'ensemble de l'île. Les dommages comprenaient des maisons déplacées de leurs fondations par une onde de tempête et des toits arrachés par le vent. Des arbres et des lignes électriques ont été endommagés ou cassés/déracinés à travers l'île, laissant 82,000 25 clients sans électricité le dimanche 95 septembre. Cela représente XNUMX % du total des clients de l'île. Une importante érosion des plages a également touché une grande partie de la côte nord.

[Nouveau-Brunswick -- Plus de 30 millions de dollars en dommages assurés :]

Le Nouveau-Brunswick a été épargné d'une grande partie des dommages causés par l'ouragan Fiona en raison de la trajectoire est de la tempête. Cependant, la province a tout de même connu des pannes d'électricité généralisées à Saint John, Fredericton, Moncton et dans la Péninsule acadienne. Les dommages aux structures étaient principalement situés le long du détroit de Northumberland et près de la frontière de la Nouvelle-Écosse, avec de gros arbres et des branches abattus.

[Québec -- Plus de 11 millions de dollars en dommages assurés :]

Les Îles-de-la-Madeleine ont connu d'importantes inondations, avec de nombreuses maisons et entreprises inondées à une profondeur de plusieurs pieds. Des inondations et une érosion causées par de grosses vagues liées aux ondes de tempête ont été signalées le long de certaines parties de la côte de la péninsule gaspésienne.

[Terre-Neuve-et-Labrador -- Plus de 7 millions de dollars en dommages assurés :]

Le sud-ouest de Terre-Neuve a été particulièrement touché par l'ouragan Fiona, et de graves dommages ont été signalés de Burgeo à Port aux Basques. Au moins 20 maisons ont été emportées dans l'océan par la tempête, principalement à Port aux Basques, ce qui a conduit à des ordres d'évacuation dans la matinée du samedi 24 septembre. L'évacuation a entraîné le déplacement de près de 200 personnes par la tempête. Un décès a été confirmé dans la ville après qu'une maison s'est effondrée dans la mer au milieu d'une action intense des vagues et d'une onde de tempête. Des maisons ont également été détruites à Burgeo, Burnt Islands et Fox Roost, où plusieurs bâtiments ont été détruits par les vagues et les ondes de tempête.

Toute personne qui a été touchée par cet événement ou qui a des questions sur son assurance habitation, véhicule ou entreprise doit appeler son représentant en assurance ou le Centre d'information aux consommateurs du BAC au 1-844-2ask-IBC.

Le montant des dommages assurés est une estimation fournie par CatIQ (www.catiq.com) sous licence d'IBC.

À propos du Bureau d'assurance du Canada

Le Bureau d'assurance du Canada (BAC) est l'association industrielle nationale qui représente les assureurs privés habitation, automobile et entreprise du Canada. Ses sociétés membres représentent la grande majorité du marché de l'assurance IARD au Canada. Depuis plus de 50 ans, le BAC travaille avec les gouvernements à travers le pays pour aider à rendre l'assurance habitation, automobile et entreprise abordable accessible à tous les Canadiens. Le BAC soutient la vision des consommateurs et des gouvernements qui font confiance, valorisent et soutiennent l'industrie privée de l'assurance IARD. Il défend les questions clés et aide à éduquer les consommateurs sur la meilleure façon de protéger leurs maisons, voitures, entreprises et propriétés.

Pour les communiqués de presse et plus d'informations, visitez le Centre des médias du BAC à www.ibc.ca. Suivez-nous sur Twitter @BureaudesAssurances ou comme nous sur Facebook. Si vous avez une question sur l'assurance habitation, automobile ou entreprise, communiquez avec le Centre d'information aux consommateurs du BAC au 1-844-2ask-IBC.